6 décembre 1989

Je ne sais pas pour les autres, quant à moi j’avais peine à y croire. D’un côté, la mentalité que ces meurtres impliquaient me semblait faire partie d’un passé révolu, alors que d’un autre il ne fallait pas nommer la chose de peur de faire naître l’idée de copier cette horreur.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s